Programme éducatif

Le programme éducatif du MFA

Les centres de la petite enfance poursuivent la triple mission de :

  • veiller au bien-être, à la santé et à la sécurité des enfants;
  • leur offrir un milieu de vie propre à stimuler leur développement sur tous les plans;
  • prévenir l’apparition ultérieure de difficultés d’apprentissage, de comportement ou  d’insertion sociale.

Afin de remplir ces objectifs, le MFA prescrit l’application du programme éducatif :  ‘’Accueillir la petite enfance’’.

Cet outil sert de cadre de références aux CPE.  Il décrit :

  • les objectifs des services de garde éducatifs;
  • les objectifs du programme éducatif;
  • les fondements théoriques sur lesquels s’appuyer;
  • les principes de base qui doivent guider les interventions éducatives;
  • les diverses dimensions du développement de l’enfant;
  • les différentes étapes du processus de l’intervention éducative auprès des enfants;
  • les différents styles d’intervention, dont l’intervention démocratique;
  • la structuration des lieux et des activités;
  • la relation de collaboration avec les parents.

Pour avoir accès au programme éducatif du MFA vous pouvez cliquer sur le lien suivant : http://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/publication/Documents/programme_educatif.pdf

Le programme éducatif au CPE Famili-Gard’Estrie :  son application spécifique

Le programme éducatif ‘’Accueillir la petite enfance’’ énonce cinq principes de base guidant les interventions éducatives :

  • chaque enfant est unique;
  • l’enfant est le premier agent de son développement;
  • le développement de l’enfant est un processus global et intégré;
  • l’enfant apprend par le jeu;
  • la collaboration entre le personnel éducateur et les parents est essentielle au développement harmonieux de l’enfant.

Au CPE Famili-Gard’Estrie, deux approches pédagogiques sont favorisées pour mettre en application ces principes.  Il s’agit de l’approche pédagogique ‘’Jouer c’est magique’’ et de l’approche pédagogique ‘’Montessori’’.

Les deux approches privilégient différentes valeurs soit, l’autonomie, le respect, la confiance et l’estime de soi.  L’éducatrice croit en l’enfant et est convaincue qu’il possède les habiletés nécessaires pour se développer.  Elle a confiance en son potentiel et le respecte dans ses décisions.  Son intervention éducative a pour objectif fondamental d’amener l’enfant à devenir un être autonome faisant preuve d’initiative et de curiosité, capable de se faire confiance et de s’estimer.  Elle organise un environnement riche et stimulant qui offre une variété de matériel afin d’éveiller la curiosité de l’enfant à découvrir et à faire des apprentissages.

Les deux approches mettent l’emphase sur l’apprentissage actif.  Les activités y sont vécues individuellement, en grand groupe ou en petit groupe.

Dans l’approche Jouer c’est magique, le milieu physique est organisé en coins d’activités dans lesquels l’enfant a accès à un matériel de jeu varié, permettant de faire des expérimentations.  Dans les périodes d’atelier, l’enfant est amené à planifier, à réaliser, à ranger, à faire un retour sur son activité.  L’éducatrice a un rôle de soutien. Elle outille l’enfant afin qu’il prenne le contrôle de ses propres apprentissages.  Elle s’assure d’un partage équitable du contrôle entre elle et l’enfant.  L’éducatrice ne dirige pas le jeu mais observe, écoute, stimule, échange avec l’enfant sur ses réalisations, l’aide à résoudre ses problèmes et à régler ses conflits avec ses pairs.

Dans l’approche Montessori, le milieu est organisé en cinq centres d’activités; les activités de vie pratique, les activités sensorielles, les activités de langage et de mathématiques, les activités d’éveil culturel et artistique.  La préparation de l’environnement est minutieuse, le matériel didactique est riche et spécifique.  L’éducatrice agit comme guide dans le cheminement de l’enfant.  Elle observe rigoureusement et systématiquement pour mettre en place les conditions favorisant les conditions d’acquisition d’indépendance de l’enfant.

Cette pédagogie prétend que l’enfant de 0-6 ans est doté d’un « esprit absorbant » qui lui permet de capter les impressions perçues dans son environnement et qu’il passe par des « périodes sensibles » pendant lesquelles il porte toute son énergie à acquérir une compétence en particulier.  Ces périodes sont transitoires et si l’enfant n’est pas stimulé à ce moment-là, alors l’occasion d’apprendre passe et il lui faudra fournir des efforts pour rattraper une acquisition qui aurait pu se faire facilement.